Copier-Coller ses MdP

SENS DE LECTURE DE HAUT EN BAS


L1/ de Gauche à Droite, Ligne par Ligne =>1 =>2 =>3


8tBu!EcH(w4MvA=q7G&nR1fJx+Pe9T?k5Zy%hU3aVd@W2b)Cm6rQ-XgL0NzF*jYp8tBu!EcH(w4MvA=q7G&nR1fJ


L2/ en Slalom, départ vers la Droite  1=> 2<= 3=>


8tBu!EcHq=AvM4w(7G&nR1fJk?T9eP+x5Zy%hU3aC)b2W@dVm6rQ-XgLpYj*FzN08tBu!EcHq=AvM4w(7G&nR1fJ


L3/ en Slalom, départ vers la Gauche  1<= 2=> 3<=


HcE!uBt8(w4MvA=qJf1Rn&G7x+Pe9T?kDa3Uh%yZ5Vd@W2b)CiLgX-Qr6m0NzF*jYpHcE!uBt8(w4MvA=qJf1Rn&G7


SENS DE LECTURE DE BAS EN HAUT


L4/ de Droite à Gauche, Ligne par Ligne <=3 <=2 <=1


pYj*FzN0LgX-Qr6mC)b2W@dVa3Uh%yZ5k?T9eP+xJf1Rn&G7q=AvM4w(HcE!uBt8pYj*FzN0LgX-Qr6mC)b2W@dV


L5/ en Slalom, départ vers la Droite  1=> 2<= 3=>


pYj*FzN0m6rQ-XgLiC)b2W@dV5Zy%hU3aDk?T9eP+x7G&nR1fJq=AvM4w(8tBu!EcHpYj*FzN0m6rQ-XgLiC)b2W@dV


L6/ en Slalom, départ vers la Gauche  1<= 2=> 3<=


0NzF*jYpLgX-Qr6mVd@W2b)Ca3Uh%yZ5x+Pe9T?kJf1Rn&G7(w4MvA=qHcE!uBt80NzF*jYpLgX-Qr6mVd@W2b)C


Avec la carte Générateur de code, en plus des 6 sens de lecture ligne par ligne ci-dessus, il y a 6 autres sens de lecture ligne par ligne. Mais il y a aussi de nombreuses variantes si on sautait une ou plusieurs lignes à chaque changement de direction ; ce qui en augmente les options de plusieurs multiples de douzaines [Et avec seulement une carte de visite !].

Astuce : Pour noter en condensé ses Mots de Passe, on peut indiquer les lignes sur lesquelles ils ont été copiés, plus le premier et le dernier caractère de ceux-ci [16 à 24 par sécurité] :

  • 18q  => 8tBu!EcH(w4MvA=q
  • 4.Ag => AvM4w(HcE!uBt8pYj*FzN0Lg
  • 6 Hp => HcE!uBt80NzF*jYp

Conseil : Pour personnaliser et rendre unique ses Mots de Passe, et/ou les mémoriser plus facilement, mais aussi les renforcer, il suffit de rajouter un préfixe et/ou suffixe à ceux-ci. Attention, il faudra les mémoriser ou les écrire si on ne veut pas l’oublier ; s’ils étaient perdus on ne pourrait plus ouvrir les sites ou les fichiers protégés [Pdf en pied de page]

  • CAnt8tBu!EcH(w4MvA=q314
  • 3148tBu!EcH(w4MvA=qCAnt
  • DiKoS[8tBu!EcH(w4MvA=q

DIKOS  ilos  < [ { / # § ¤ : _ ; € $ £ \ } ] >  caractères non utilisés dans les lignes sauf 2 exceptions

Nota : Il n’y aucune règle pour définir les préfixes et les suffixes, la force d’un Mot de Passe sera toujours son radical et celui-ci ne pourra en aucune façon être plus faible, bien au contraire, car le Mot de Passe final aura plus de caractères.

Avec un seul MdP on peut protéger plusieurs sites ; dans cet exemple 49

 

Télécharger notre document

Par abus de langage, on parle souvent de « force » d’un mot de passe pour désigner sa capacité à résister à une énumération de tous les mots de passe possibles.

Cette « force » dépend de la longueur L du mot de passe et du nombre N de caractères possibles. Elle suppose que le mot de passe est choisi de façon aléatoire. Elle se calcule aisément par la formule NL.

Les règles édictées par l’ANSSI en matière de mécanismes cryptographiques imposent par exemple une taille de clé minimale de 100 bits. Il est même recommandé une taille de clé de 128 bits pour des clés dont l’usage présumé est de longue durée. Le Générateur de Mots de Passe de cette page génère des clés de 128 Bits dés lors que l’on utilise 16 caractères dans une des six lignes L1 à L6 PLUS 4 caractères choisi dans les caractères non utilisées dans les lignes. Pour en savoir plus cliquer sur le logo de l’ANSSI. 

 

 

Télécharger notre documentVous pouvez télécharger la version Pdf de cette page.

Par un simple Copier – Coller, et sans risque d’erreur, chacun pourra utiliser ses Mots de Passe sans ouvrir son navigateur.

Archiver ce fichier Pdf dans  un mobile permettrait aussi d’utiliser ses Mots de passe sur ce support.